Conférence audiovisuelle
 

À PROPOS

L'ORGANISATION

L’IGN est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses services d’accompagnement en gestion de l’information et en transformation numérique sont offerts aux institutions, aux organisations et aux entreprises. L’IGN s’implique activement dans la promotion des principes de la gouvernance ouverte et rassemble les acteurs qui partagent ses valeurs de transparence, de participation et de collaboration.

VISION

Une gestion ouverte de l’information permet de prendre des décisions éclairées, basées sur des données probantes, pour construire des stratégies performantes et mobilisantes. Dans ce contexte, l’usage des outils numériques favorise la participation des parties prenantes (équipes, clients, citoyens, utilisateurs). 


L’IGN croit que ces personnes ont des perspectives riches, dues à leurs rôles, leurs besoins, leurs expériences. Pour bénéficier du potentiel de leurs apports, les entreprises, les organisations et les institutions doivent adapter leurs pratiques : valoriser des mécanismes de gouvernance participative, établir une stratégie d’accès aux données pertinentes et stimuler la littératie numérique des personnes impliquées. 


Cette approche permet de co-construire les indicateurs de résultats avec les parties prenantes, en optimisant l’évaluation des résultats et en améliorant la performance des organisations. L’engagement suscité par ces pratiques renforce la légitimité des décideurs et contribue à la pérennité des organisations. Notre approche, axée sur la collaboration, propose de considérer les données numériques comme des ressources renouvelables, utilisées pour construire des stratégies cohérentes avec les réalités de l’organisation concernée.

MISSION

Supporter la mise en oeuvre de la gouvernance ouverte par des actions concrètes, notamment: 


  • Contribuer à l'implantation d'outils et d'approches qui permettent de développer une plus grande transparence des institutions publiques et privées afin de renforcer le lien de confiance avec la population, les clients, les usagers.

  • Par différents moyens et avec divers partenaires, contribuer au changement de culture organisationnelle requis pour assurer le renforcement des valeurs de transparence, de participation et de coopération. Ce nouveau modèle s’appuie sur la mise à profit du patrimoine informationnel et une implication beaucoup plus active des partenaires, ce qui a pour effet d’augmenter sa valorisation. ​

  • Offrir des services d'accompagnement pour supporter la mise en place de la gouvernance numérique requise pour maximiser les impacts économiques, sociaux et culturels des changements proposés. 


  • Recevoir des dons, legs et autres contributions de même nature en argent, en valeurs mobilières ou immobilières, administrer de tels dons, legs et contributions; organiser des campagnes de souscription dans le but de recueillir des fonds pour les fins de sa mission.

VALEURS


TRANSPARENCE

Pour assurer la meilleure participation possible des acteurs concernés dans la gestion des organisations et des entreprises, la condition préalable est la possibilité d’accéder aux informations pertinentes. Les organisations et les entreprises peuvent et doivent passer d’un statut de producteur de services à celui de diffuseur et de récepteur d’information vers et en provenance des utilisateurs qu’ils desservent et ce, aux profits de tous.

PARTICIPATION

Il importe de rassembler les meilleures conditions possibles pour permettre aux individus de participer à la prise de décision affectant leur rôle dans l’écosystème qui les concerne en tant que citoyens, utilisateurs, clients ou membres. Les niveaux de participation peuvent être multiples selon les objectifs, allant de la consultation à la prise de décision en passant par la co-construction des outils ou des processus.

COLLABORATION

Des méthodes structurées pour stimuler la collaboration permettent la réussite des projets et la résolution de problèmes complexes nécessitant des approches transversales et multidisciplinaires. Pour assurer la meilleure collaboration possible, la vision doit être discutée pour favoriser son appropriation par les parties prenantes. La compréhension mutuelle, des espaces d’échanges de qualité, une concrétisation des idées dans un plan de travail réaliste et quantifié ainsi que l’évaluation idoine des ressources requises sont des facteurs de réussite.

HISTORIQUE

L’implication et le développement des expertises de L’IGN remonte déjà à plus d’une décennie. Dès 2011, l’équipe s’est impliquée dans la création du mouvement Démocratie ouverte qui vise le développement des innovations au service d’une démocratie plus transparente.


En 2012, il a coordonné la démarche des “13 étonnés” qui avait pour objectif de doter le Québec d’un plan numérique. C’est pourquoi l’IGN s’est impliqué intensivement dans l’organisation du Forum des Idées en 2014 qui a mené à l’annonce par le Premier Ministre d’une stratégie numérique pour le Québec. Depuis, l’équipe de l’IGN multiplie les mandats et les collaborations internationales afin de promouvoir la gouvernance numérique.

 

CONSEIL D'ADMINISTRATION

MARIO ALBERT

Trésorier

Mario Albert a débuté sa carrière au ministère des Finances du Canada où il a occupé le poste de chef de la prévision économique canadienne. Il a par la suite joint le ministère des Finances du Québec ou il a occupé différents postes dont celui de sous-ministre adjoint aux politiques économiques et budgétaires. Au cours de cette période, il a également agi à titre de Secrétaire général de la commission sur le déséquilibre fiscal. Mario Albert a par la suite joint l’Autorité des marchés financiers où il a occupé le poste de président directeur général. Par après, il a occupé successivement les postes de président directeur général d’investissement Québec et de Directeur général de Finances Montréal. Plus récemment, Il s’est joint à La Capitale, compagnie d’assurance, où il a occupé le poste de vice-président exécutif à l’assurance collective.

STÉPHANE DION

Vice-président

Stéphane Dion est président de Paradigme Stratégies. Bachelier en relations industrielles de l’Université de Montréal, Il a longtemps gravité dans la sphère de la politique provinciale, où il a travaillé sur de grands dossiers socio-économiques. Au début des années 2000, il est passé au palier municipal en agissant à titre de coordonnateur et conseiller du maire de Montréal, puis il a été vice-président, politiques et partenariats, à la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain. En 2005, il est devenu consultant et a piloté des dossiers d’envergure en développement économique, immobilier et urbain, tout en conseillant les dirigeants de la Mairie de Québec et de différents ministères et organismes paragouvernementaux québécois. Stéphane Dion assume la fonction de directeur régional de l’Institut de développement urbain du Québec.

CHARLAINE BOUCHARD

Secrétaire

Charlaine Bouchard est titulaire de la Chaire de recherche sur les contrats intelligents et la chaîne de blocs – Chambre des notaires du Québec. Elle est notaire et professeure titulaire en droit de l’entreprise à la Faculté de droit de l’Université Laval depuis 1998. Elle est détentrice d’un doctorat en droit de l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne et d’un postdoctorat de la Faculté de droit de l’Université Laval. Spécialiste du droit des entreprises, du commerce électronique et de la chaîne de blocs, la professeure Bouchard est l’autrice de nombreux ouvrages et articles à caractère scientifique ou professionnel, dont un premier ouvrage en français consacré aux impacts de la chaîne de blocs sur les transformations du droit Comment la chaîne de blocs transformera le droit, Montréal,
Éditions Yvon Blais, 2020).

JEAN-FRANÇOIS GARNEAU

Administrateur

Jean-François Garneau est professeur de management à l’École des sciences de l’administration de l’Université TELUQ. Il est de plus chargé de cours en management et en stratégie à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG-UQAM) et est parfois professeur invité de stratégie à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH). Il est membre fondateur du Réseau international d’innovation et de prospective (r2ip). Chercheur associé à la Chaire Senghor de Francophonie de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Jean-François Garneau a aussi été directeur fondateur du Forum des idées pour le Québec. Jean-François Garneau est membre du comité scientifique de l’Observatoire de la parentalité de l’océan Indien (OPOI) et administrateur du groupe d’édition Bayard Canada.

RINO LÉVESQUE

Administrateur

Rino Lévesque est l’auteur et créateur de l’École communautaire entrepreneuriale (ECE). Depuis près de 30 ans, il s’intéresse à l’innovation en éducation, à l’idée d’une culture de l’entrepreneuriat conscient – solidaire, responsable et communautaire – à l’école. Rino Levesque a été nommé ambassadeur international de l’OCDE pour l’éducation entrepreneuriale chez les jeunes en 2014. Il est aussi membre désigné (2008) du World Entrepreneurship Forum et membre honoraire (2010) de la Chaire d’Entrepreneurship Rogers – J.A. Bombardier à HEC Montréal. Récipiendaire de nombreux prix, son concept d’enseignement est également reconnu par l’UNESCO (commission canadienne), à titre de modèle innovant, inclusif, de bonnes pratiques et d’éducation à la paix, et par Microsoft Corp, à titre d’École innovatrice.

DENIS MARTEL

Administrateur

En plus de son rôle de conseiller stratégique, Denis Martel est enseignant en marketing numérique au Cégep Limoilou, podcaster pour QUB de Quebecor et Les engagés publics et collaborateur pour des séries documentaires télévisées. Denis œuvre depuis la fin des années ‘90 dans le domaine du marketing numérique, et après avoir travaillé parmi les équipes de Cossette, Tink, Nurun et Sid Lee, il déploie maintenant son expertise à son compte. Il a développé de nombreuses stratégies pour des marques nationales, des ministères et organismes québécois dans les secteurs du tourisme, de la santé, du divertissement, du spectacle, des médias, de la technologie, des sports et des organisations politiques.

ANNIE COTÉ

Administratrice

Annie Côté travaille au Living Lab en innovation ouverte du cégep de Rivière-de-Loup depuis 2019. Avant cette date, elle oeuvrait à la direction de la méthodologie et des enquêtes au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Auparavant, elle a enseigné pendant 18 ans à l'école secondaire St-Pierre et des Sentiers, et a travaillé trois aux au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Elle été collaboratrice du Récit national des Arts pendant quelques années et a été consultante et réviseur de notation senior en arts d’interprétation pour l'Organisation du baccalauréat international pendant huit ans. Elle a également été ambassadrice et formatrice iClasse et membre du conseil d’administration de l’Institut de twittérature Québec-Bordeaux.

MARIO PERRON

Administrateur

M. Perron possède plus de 25 ans d’expérience en technologies de l’information. Sa carrière comprend la direction supérieure et la gestion de projets, l’architecture de processus et de systèmes, la recherche et développement internationale et la mise en marché.
M. Perron a conseillé des dirigeants et des cadres de petites, moyennes et très grandes sociétés privées ainsi que d’organismes publics et parapublics. Il œuvre dans les secteurs de la santé et des sciences de la vie, du transport et du voyage, de la bio-informatique, de l’aérospatiale et de la formation professionnelle et académique.

 

L'ÉQUIPE

JEAN-FRANÇOIS GAUTHIER

Président directeur général

JOSÉE DALLAIRE

Directrice de projet

CARL CLOUTIER

Directeur de projet

MICHEL FILLION

Directeur de projet

CLAIRE BOULÉ

Directrice de projet

SÉBASTIEN HARVEY

Directeur de projet

 

©2020 par Institut de gouvernance numérique.