top of page
Signature de l'homme

À PROPOS

NOTRE MISSION - Notre raison d'être

Soutenir une transformation numérique profitable, durable et efficiente des organisations publiques et privées grâce à des services de sensibilisation, de formation, d’accompagnement et de financement en gestion collaborative; le tout bien ancré dans les besoins et les réalités du terrain.

 

Penser, créer et implanter des processus de gestions et de décisions par approche collaborative dans les institutions et les organisations québécoises, au profit du bien public.

 

L’équipe passionnée de l’IGN souhaite démocratiser les principes de la gestion collaborative, utilisant le numérique et la force de l’intelligence collective comme outils rassembleurs.

NOTRE VISION – Ce que nous voulons devenir

Organisation reconnue en transformation numérique profitable, durable et efficiente, l’IGN est un partenaire de premier choix des associations et des organisations sectorielles ainsi que des organisations publiques et privées. À ce titre, l’IGN se positionne comme une référence dont l’offre de services, développée en collaboration avec les parties prenantes, est arrimée aux besoins actuels et émergents des secteurs d’activités qu’elle dessert.

 

Accélérer la transformation vers la culture de gestion et de décision par approche collaborative dans les institutions et les organisations francophones et en assurer la pérennité au profil du bien public.

 

Favorisant l’adhésion et la participation, l’IGN coconstruit avec le milieu institutionnel et professionnel, le modèle de développement économique et social de demain.

NOTRE PROMESSE – Notre proposition de valeur

En facilitant l’implantation dans les organisations privées et publiques d’une gouvernance ouverte dont les bases sont la transparence, la participation et la collaboration, l’IGN facilite une transformation numérique profitable, durable et efficiente chez ses clients.

 

Ces valeurs, qui sont au cœur de nos interventions, se définissent ainsi :

  • Participation : Permettre aux employés, aux clients et aux partenaires d’être parties prenantes pour développer et améliorer nos pratiques et nos produits.

  • Collaboration : Réfléchir, planifier et réaliser ensemble en misant sur nos forces individuelles et collectives pour atteindre nos buts.

  • Transparence : Partager les données à ceux qui peuvent agir grâce à celles-ci afin de comprendre où nous en sommes et comment nous pouvons faire encore plus.

 

Moteur de transformation vers la culture collaborative dans la gestion et les prises de décisions des organisations, l’IGN facilite l’accès à des processus et à des outils innovants, optimisant le potentiel collectif et la compétitivité des industries d’ici.

 

Souhaitant enrichir le bien public, l’IGN place l’intelligence collective au cœur des activités professionnelles, économiques et sociales d’aujourd’hui et de demain.

CONSEIL D'ADMINISTRATION

Ils sont engagés

Notre équipe est composée de membres venant tous d'horizons différents. Ils sont le pilier de Institut de gouvernance numérique. Leurs idées permettent de donner une direction et de définir la mission de notre organisme en parallèle de son développement. Continuez de lire et rencontrez le reste de notre super équipe.

mario_albert_AMF_autorite_425x283_edited.jpg

MARIO ALBERT

Président du conseil

Mario Albert a débuté sa carrière au ministère des Finances du Canada où il a occupé le poste de chef de la prévision économique canadienne. Il a par la suite joint le ministère des Finances du Québec ou il a occupé différents postes dont celui de sous-ministre adjoint aux politiques économiques et budgétaires. Au cours de cette période, il a également agi à titre de Secrétaire général de la commission sur le déséquilibre fiscal. Mario Albert a par la suite joint l’Autorité des marchés financiers où il a occupé le poste de président directeur général. Par après, il a occupé successivement les postes de président directeur général d’investissement Québec et de Directeur général de Finances Montréal. Plus récemment, Il s’est joint à La Capitale, compagnie d’assurance, où il a occupé le poste de vice-président exécutif à l’assurance collective.

GARNEAU%2C%20J-F%2C%20Photo%20sur%20fond

JEAN-FRANÇOIS GARNEAU

Vice-président

Jean-François Garneau est professeur de management à l’École des sciences de l’administration de l’Université TELUQ. Il est de plus chargé de cours en management et en stratégie à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG-UQAM) et est parfois professeur invité de stratégie à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH). Il est membre fondateur du Réseau international d’innovation et de prospective (r2ip). Chercheur associé à la Chaire Senghor de Francophonie de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Jean-François Garneau a aussi été directeur fondateur du Forum des idées pour le Québec. Jean-François Garneau est membre du comité scientifique de l’Observatoire de la parentalité de l’océan Indien (OPOI) et administrateur du groupe d’édition Bayard Canada.

51272956_2068286833254411_6674008251723415552_n%20(2)_edited.jpg

RINO LÉVESQUE

Secrétaire

Rino Lévesque est l’auteur et créateur de l’École communautaire entrepreneuriale (ECE). Depuis près de 30 ans, il s’intéresse à l’innovation en éducation, à l’idée d’une culture de l’entrepreneuriat conscient – solidaire, responsable et communautaire – à l’école. Rino Levesque a été nommé ambassadeur international de l’OCDE pour l’éducation entrepreneuriale chez les jeunes en 2014. Il est aussi membre désigné (2008) du World Entrepreneurship Forum et membre honoraire (2010) de la Chaire d’Entrepreneurship Rogers – J.A. Bombardier à HEC Montréal. Récipiendaire de nombreux prix, son concept d’enseignement est également reconnu par l’UNESCO (commission canadienne), à titre de modèle innovant, inclusif, de bonnes pratiques et d’éducation à la paix, et par Microsoft Corp, à titre d’École innovatrice.

Photo_guillaumedeziel_edited.jpg

GUILLAUME DÉZIEL

Administrateur

Stratège derrière la légendaire mise en marché du groupe Misteur Valaire, Guillaume Déziel travaille aujourd’hui à la croisée des chemins entre les industries culturelles et le monde de la technologie, où il exploite notamment le potentiel disruptif de la blockchain. Depuis 2010, il est très impliqué dans les diverses réflexions politiques au sujet des enjeux du numérique sur notre culture. Il a en début de carrière œuvré dans le monde des médias et des télécommunications, notamment pour Radio-Canada, TVA et Bell Mobilité, où il a occupé le poste de Directeur du développement des affaires, acquisition et distribution des contenus francophones. Professeur à l’école Musitechnic de Montréal, il enseigne à temps partiel l’Actualisation Web et l’Édition musicale.

bottom of page